Avis négatif de l’Agence française de sécurité alimentaire pour quatre OGM

11 juin 2015


L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), en charge d’évaluer les impacts sanitaires des plantes génétiquement modifiées (PGM), a publié quatre avis « défavorables » sur les cinq demandes d’autorisations de PGM qu’elle a expertisées en 2014, rapporte l’association Inf’OGM.

En 2014, l’Anses a émis « un avis défavorable à la demande d’autorisation de mise sur le marché » de trois sojas et un colza : le soja 305423, modifié pour tolérer le pesticide glyphosate et avoir un taux supérieur en acide oléique ; le soja Monsanto Mon87769*MON89788, modifié pour tolérer le glyphosate et avoir un taux supérieur en acides gras ; le soja DAS-81419-2 modifié pour qu’il produise un insecticide contre des lépidoptères ; et le colza Mon88302*Ms8*Rf3, modifié pour tolérer les herbicides à base de glyphosate et de glufosinate d’ammonium.

- Source : Inf’OGM




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


DOSSIER    OGM

22 mars 2019
Macron, l’État terroriste
Édito
23 mars 2019
Manifeste pour l’interdiction des pesticides dans les zones non agricoles
Tribune
27 février 2019
Le « paysan-chercheur » Félix Noblia invente l’agriculture sans pesticides et sans labour
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       OGM