Avis négatif de l’Agence française de sécurité alimentaire pour quatre OGM

Durée de lecture : 1 minute

11 juin 2015


L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), en charge d’évaluer les impacts sanitaires des plantes génétiquement modifiées (PGM), a publié quatre avis « défavorables » sur les cinq demandes d’autorisations de PGM qu’elle a expertisées en 2014, rapporte l’association Inf’OGM.

En 2014, l’Anses a émis « un avis défavorable à la demande d’autorisation de mise sur le marché » de trois sojas et un colza : le soja 305423, modifié pour tolérer le pesticide glyphosate et avoir un taux supérieur en acide oléique ; le soja Monsanto Mon87769*MON89788, modifié pour tolérer le glyphosate et avoir un taux supérieur en acides gras ; le soja DAS-81419-2 modifié pour qu’il produise un insecticide contre des lépidoptères ; et le colza Mon88302*Ms8*Rf3, modifié pour tolérer les herbicides à base de glyphosate et de glufosinate d’ammonium.

- Source : Inf’OGM




DOSSIER    OGM

15 février 2020
Eau claire, retour des oiseaux... À Madrid, une rivière redevient un nid de biodiversité
Alternative
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
14 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question


Dans les mêmes dossiers       OGM