Avis négatif de l’Agence française de sécurité alimentaire pour quatre OGM

Durée de lecture : 1 minute

11 juin 2015


L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), en charge d’évaluer les impacts sanitaires des plantes génétiquement modifiées (PGM), a publié quatre avis « défavorables » sur les cinq demandes d’autorisations de PGM qu’elle a expertisées en 2014, rapporte l’association Inf’OGM.

En 2014, l’Anses a émis « un avis défavorable à la demande d’autorisation de mise sur le marché » de trois sojas et un colza : le soja 305423, modifié pour tolérer le pesticide glyphosate et avoir un taux supérieur en acide oléique ; le soja Monsanto Mon87769*MON89788, modifié pour tolérer le glyphosate et avoir un taux supérieur en acides gras ; le soja DAS-81419-2 modifié pour qu’il produise un insecticide contre des lépidoptères ; et le colza Mon88302*Ms8*Rf3, modifié pour tolérer les herbicides à base de glyphosate et de glufosinate d’ammonium.

- Source : Inf’OGM




DOSSIER    OGM

27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
21 septembre 2019
Avec le sommet de l’ONU sur le climat, Antonio Guterres veut secouer les États
Info
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       OGM