Les engagements pris par les Etats ne permettront pas de rester en deça de 2°C de réchauffement, avertit l’AIE

Durée de lecture : 1 minute

15 juin 2015 / par villalard


Dans son rapport annuel sur les perspectives de la situation énergétique mondiale, l’Agence internationale de l’énergie avertit que les contributions de réductions d’émissions de gaz à effet de serre annoncées par les Etats ne permettront pas de limiter le réchauffement planétaire à moins de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

« Si aucune mesure plus forte n’est prise après 2030, le ’Scénario INDC’ [scénario basé sur ces contributions]aboutira à une augmentation moyenne de la température de 2,6 °C d’ici 2100, et de 3,5 °C d’ici 2200. »

- Source : Agence internationale de l’énergie