Des chercheurs nord-américains demandent l’arrêt des forages de sables bitumineux

Durée de lecture : 1 minute

17 juin 2015




Plus de 100 scientifiques américains et canadiens, dont un Prix Nobel, cinq titulaires de la plus haute distinction nationale du Canada, et 34 chercheurs honorés par les sociétés scientifiques canadiennes et américaines, ont publié une lettre disant qu’il ne faut utiliser les sables bitumineux qu’en dernier recours, car ils provoquent une trop grande pollution.

Leur texte, qu’ils espèrent présenter au premier ministre du Canada, Stephen Harper, qui a exercé de fortes pressions à Washington et dans les capitales européennes en faveur des sables bitumineux, fait état de dix raisons justifiant un moratoire, allant de l’impact de l’extraction sur les communautés locales des nations premières, à la destruction des forêts boréales et aux changements climatiques. ils démontrent aussi que l’économie peut se passer des sables bitumineux.

- Source (en anglais) : The Guardian






THEMATIQUE    Énergie
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien
19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Énergie