EDF attaqué en justice pour avoir pollué les eaux à Saint-Laurent

Durée de lecture : 1 minute

19 juin 2015


Une plainte a été déposée, lundi 15 juin, par l’Observatoire du nucléaire, à l’encontre d’EDF et de son PDG de l’époque, Marcel Boiteux, pour « délit de pollution des eaux ». L’association antinucléaire prend appui sur le documentaire Nucléaire, la politique du mensonge diffusé le 4 mai dernier sur Canal +. Il y était révélé d’importants rejets de plutonium dans la Loire, à partir de 1980, à proximité de la centrale de Saint-Laurent.

Selon l’Observatoire du nucléaire, « ce que révèle le documentaire de Canal + et qui est d’une incroyable gravité, c’est que les rejets radioactifs qui ont eu lieu (et se sont poursuivis pendant des années) n’ont pas eu lieu de façon accidentelle mais de façon délibérée : EDF a décidé de se débarrasser discrètement, dans l’environnement, des matières radioactives concernées par l’accident, à commencer par le plus toxique des éléments, le plutonium ».

Plus de trente ans après, y a-t-il prescription ? De par sa plainte, l’Observatoire du nucléaire espère qu’une enquête sera enclenchée – et « appuyée par des experts indépendants » – afin de déterminer à quel moment ces rejets ont cessé. La plainte a été déposée auprès de la procureur de la République de Blois.



Source : La Nouvelle République



DOSSIER    Nucléaire

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
16 septembre 2019
La réforme Blanquer à l’assaut des langues régionales
Info
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire