Plutonium dans les eaux à Saint-Laurent : une enquête est ouverte

Durée de lecture : 1 minute

10 juillet 2015




Le parquet a décidé jeudi 10 juillet d’ouvrir une enquête confiée à la gendarmerie ainsi qu’à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et à l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et la santé publique (OCLAESP).

Le 15 juin dernier, l’association Observatoire du nucléaire annonçait avoir porté plainte contre l’exploitant de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-eaux, et son PDG de l’époque, pour « délit de pollution des eaux ». En cause, le rejet de plutonium dans la Loire dans les années 1980 révélé par le documentaire de Canal +, Nucléaire, la politique du mensonge.

L’enquête aura pour objectif d’éclaircir les circonstances ainsi que les conséquences de ces rejets radioactifs, à moins que l’infraction visée ne soit couverte par un délai de prescription.

- Source : La Nouvelle République





Lire aussi : Une école installée à l’ombre d’une centrale nucléaire au mépris des règles de sécurité, c’est la France


DOSSIER    Nucléaire

22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire