Plutonium dans les eaux à Saint-Laurent : une enquête est ouverte

Durée de lecture : 1 minute

10 juillet 2015




Le parquet a décidé jeudi 10 juillet d’ouvrir une enquête confiée à la gendarmerie ainsi qu’à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et à l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et la santé publique (OCLAESP).

Le 15 juin dernier, l’association Observatoire du nucléaire annonçait avoir porté plainte contre l’exploitant de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-eaux, et son PDG de l’époque, pour « délit de pollution des eaux ». En cause, le rejet de plutonium dans la Loire dans les années 1980 révélé par le documentaire de Canal +, Nucléaire, la politique du mensonge.

L’enquête aura pour objectif d’éclaircir les circonstances ainsi que les conséquences de ces rejets radioactifs, à moins que l’infraction visée ne soit couverte par un délai de prescription.

- Source : La Nouvelle République





Lire aussi : Une école installée à l’ombre d’une centrale nucléaire au mépris des règles de sécurité, c’est la France


DOSSIER    Nucléaire

17 octobre 2020
« Pour éradiquer la pauvreté, il faut donner de l’argent aux pauvres »
Entretien
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire