Le Sénat refuse toujours de réduire la part du nucléaire dans le mix énergétique

Durée de lecture : 1 minute

16 juillet 2015




Le Sénat a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi 16 juillet en nouvelle lecture le projet de loi transition énergétique après l’avoir modifié.

Le Sénat s’est notamment opposé à une réduction de 50 % de la production d’électricité nucléaire à l’horizon 2025 comme le souhaite le gouvernement.

Le texte a été voté par Les Républicains et l’UDI-UC (centristes) ainsi que par le RDSE à majorité PRG, soit 212 voix pour. 26 sénateurs, essentiellement membres du CRC (Communistes, républicains et citoyens) s’y sont opposés. Les socialistes et les écologistes se sont abstenus. Désormais, c’est l’Assemblée qui a le dernier mot sur ce texte.

- Source : Ouest France






29 septembre 2020
Loi Asap : le gouvernement continue à défaire le droit de l’environnement
Info
28 septembre 2020
« Le Covid ne doit pas étouffer nos luttes » : à Paris, des activistes écolos ont occupé une place
Reportage
29 septembre 2020
Plaintes et résistances en cascade contre les enchères de la 5G
Info