Le Japon a publié des engagements modestes de réduction des émissions

19 juillet 2015


Le Japon, sixième émetteur mondial de gaz à effet de serre, a publié vendredi 17 juillet sa « Contribution » dans la perspective de la Conférence des Nations unies sur le climat, en décembre à Paris (COP 21). Le Japon s’est engagé à réduire ses émissions de 26 % entre 2013 et 2030.

Afin de parvenir à cet objectif, l’énergie nucléaire - à l’arrêt depuis la catastrophe de Fukushima en 2011 -, devrait fournir 20 à 22 % de l’électricité.

Les énergies renouvelables verraient leur part portée à 22-24 % d’ici à l’année budgétaire 2030 (avril 2030-mars 2031), contre 11 % sur l’année achevée fin mars 2014.

L’organisation écologiste Greenpeace a estimé que l’engagement nippon était « un des plus faibles parmi tous les pays industrialisés », soulignant qu’il reviendrait à une réduction de 18% des émissions en 2030 par rapport au niveau de 1990. L’objectif de l’Union européenne est de 40 % entre 1990 et 2030.

- Source : La Libre Belgique

- Texte (en anglais) de la contribution du Japon




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


DOSSIER    Climat : de COP en COP

30 janvier 2019
Dans le Diois poussent les champignons de l’autonomie
Chronique
22 mars 2019
Macron, l’État terroriste
Édito
23 mars 2019
Pourquoi la répression des manifestations en ce moment est-elle un scandale sanitaire ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP