Infiltré dans une association de défense des animaux pour pousser à la violence

Durée de lecture : 1 minute

22 juillet 2015




L’organisation de défense des animaux Peta a affirmé que l’entreprise américaine de parcs aquatiques Sea World avait infiltré un agent dans son association afin d’inciter les défenseurs des animaux à la violence, permettant ainsi de discréditer l’organisation. Sea World a suspendu l’employé en question, le temps de mener son enquête.

Peta affirme également que Sea World « a embauché des manifestants pour assister à des rassemblements (contre les parcs à thème) et Peta enquête actuellement sur deux autres hommes qui seraient des employés de Sea World recrutés pour infiltrer PETA en tant que ’volontaires’ ».

- Source : Sciences et Avenir






DOSSIER    Animaux

21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien
22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Animaux