Les députés européens refusent le clonage animal pour l’alimentation

Durée de lecture : 1 minute

8 septembre 2015




Les députés européens ont rejeté mardi matin 8 septembre à une très large majorité à Strasbourg la proposition de la Commission européenne d’autoriser le clonage d’animaux à des fins alimentaires. Ce type de clonage se pratique déjà à grande échelle aux Etats-Unis notamment. L’interdiction décidée par les députés européens concerne également les animaux issus du clonage et l’importation d’animaux transgéniques.

Loin d’être une question technique comme souhaiteraient le faire entendre la Commission européenne et l’Autorité européenne de sécurité des aliments, l’interdiction du clonage est un véritable choix de société, aussi bien pour le bien-être animal et la biodiversité que pour la défense des agriculteurs et de l’élevage traditionnel. Ce refus des députés apparaît également comme un obstacle de plus à la signature du traité transatlantique de libre échange (Tafta).

- Source : Reporterre






DOSSIER    Alimentation

24 octobre 2020
La 5G, un gouffre énergétique programmé
Tribune
23 octobre 2020
En Côte d’Ivoire, la bio-architecture, solution face au tout-béton ?
Reportage
24 octobre 2020
États-Unis : mais pourquoi votent-ils Trump ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Alimentation