La Russie et le Canada sont les pays où la déforestation est maximale

14 septembre 2015



Une nouvelle analyse basée sur l’imagerie satellite haute résolution, réalisée par Global Forest Watch, montre que la Russie et le Canada sont champions du monde dans la destruction des forêts : ces deux pays comptent pour 40 % des 18 millions d’hectares de forêt perdus en 2013.

La plupart des pertes de la forêt boréale au cours des dernières années est attribuable aux incendies, et à l’exploitation du bois, qui les rendent plus vulnérables au feu. Le changement climatique exacerbe également les risques d’incendie.

Les pays tropicaux, où la déforestation constitue la majeure partie de leurs émissions, ont perdu près de 10 millions d’hectares en 2014, une zone de la taille de la Corée du Sud, et cela s’accélère. Comme au Brésil et en Indonésie aussi, où la destruction avait pourtant diminué.

Sources : WRI et WRI




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La déforestation mondiale ralentit, annonce la FAO


DOSSIER    Forêt

16 janvier 2018
312 défenseurs de l’environnement et des droits humains ont été assassinés en 2017
Info
18 janvier 2018
Sur la Zad, récit d’une journée de victoire historique
Reportage
19 janvier 2018
Le loup, « une réalité violente, cruelle et imprévisible »
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Forêt