Total et le Medef sont les pires lobbies français anti-climat, révèle une étude

16 septembre 2015

Total et Le Medef pires lobbies français anti-climat

Près de la moitié des 200 plus grosses entreprises mondiales milite contre les politiques climatiques, selon un classement de l’ONG InfluenceMap attribuant des notes de A à F.

En France, les pires lobbyistes sont Total et le Medef.

Le Medef (Mouvement des entreprises de France) obtient la pire note des lobbyistes français, E-. Il soutient les énergies fossiles et particulièrement le gaz de schiste, et semble avoir plaidé, par le passé, pour des contraintes de réduction des émissions de CO2 faibles pour 2030, révèle l’ONG.

Total, affublé d’un E+, affirme soutenir la réforme du système d’échange de quotas au sein de l’Union européenne. Pourtant, consulté à ce sujet par la Commission européenne, il s’avère qu’il a tout fait pour affaiblir le mécanisme. Total appartient aussi aux deux pires lobbys européens en matière de climat, l’European Chemical Industry Council (Cefic) et le Medef.

Au niveau mondial, les plus mal notés sont les pétroliers. En Europe, BP (British Petroleum) obtient un E-, en raison de sa lutte contre les mesures d’efficacité énergétique et son opposition aux réglementations des émissions de CO2

- Source : EurActiv