Le Conseil Constitutionnel décide que la fabrication du Bisphénol A reste autorisée

Durée de lecture : 1 minute

21 septembre 2015



Le perturbateur endocrinien est interdit en France dans les contenants alimentaires depuis le 1er janvier, mais jeudi 16 septembre, les juges du Conseil Constitutionnel ont décidé que la fabrication et l’exportation de produits contenant le perturbateur endocrinien ne pouvaient pas être suspendues.

En revanche, l’importation et la mise sur le marché national restent bien interdites. Les magistrats étaient saisis d’une question prioritaire de constitutionnalité par l’association européenne des producteurs de matières plastiques, Plastic Europe, qui dénonçait une atteinte à la liberté d’entreprendre.

- Source : Environnement Magazine






THEMATIQUE    Santé
8 juillet 2020
« Insuffisante », « marginale »... La politique du gouvernement taclée par le Haut Conseil pour le climat
Info
8 juillet 2020
Après Lubrizol, l’État veut à la fois mieux surveiller les sites industriels et faciliter leur implantation
Entretien
8 juillet 2020
À Marseille, les cinq chantiers écolos qui attendent Michèle Rubirola
Info


Sur les mêmes thèmes       Santé