Gilles-Eric Séralini poursuit en justice un journaliste de « Marianne » qui l’a diffamé

Durée de lecture : 1 minute

24 septembre 2015 / par Émilie Massemin (Reporterre)



Le Criigen organise un rassemblement de soutien au Pr Séralini pour son procès en diffamation

Les plaidoiries du procès pour diffamation opposant le chercheur Gilles-Eric Séralini au journaliste Jean-Claude Caillette (de l’hebdomadaire Marianne) se dérouleront vendredi 25 septembre à partir de 13 h 30 au tribunal de grande instance de Paris. A cette occasion, le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (Criigen) organise un rassemblement de soutien au Pr Séralini devant le tribunal, à partir de 12 h 45. Une réunion est ensuite prévue sur la Péniche Daphnée.

En septembre 2012, l’équipe du Pr Séralini avait publié dans la revue Food and Chemical Toxicology une étude démontrant la toxicité à long terme sur des rats, du Roundup et du maïs NK603 tolérant cet herbicide.

En réaction à cette publication, Jean-Claude Caillette, journaliste à l’hebdomadaire Marianne et auteur du livre Sauvez les OGM, l’avait accusé de « fraude scientifique » dans le numéro de Marianne du 29 septembre 2012.

Le Pr Séralini a également porté plainte pour diffamation contre Daniel Dubost, ancien maître de conférences à l’Université d’Angers et de Caen et éditeur du site web La lettre du Cotentin. Le 25 octobre 2012, M. Dubost avait traité le chercheur de « fou dangereux », « gredin de la science », « bouffon scientifique » et « guignol de l’Université de Caen, mon université ». Il avait indiqué qu’il exigerait « qu’il soit rayé des cadres et interdit d’exercer dans la fonction publique. Une procédure d’internement pourrait s’en suivre ».

L’audience de plaidoiries à propos de ces déclarations de M. Dubost s’est déroulée le 17 septembre dernier, et l’affaire a été reportée en octobre 2016.

- Source : Criigen





Lire aussi : OGM : le professeur Séralini prend sa revanche


DOSSIER    OGM

19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
18 septembre 2020
La folie des projets routiers continue, malgré de farouches luttes locales
Info
18 septembre 2020
« Les retenues d’eau aggravent la sécheresse, et la vulnérabilité de l’agriculture »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       OGM



Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)