Près d’un tiers des sites du patrimoine mondial menacés par l’exploitation pétrolière, minière ou gazière

Durée de lecture : 1 minute

2 octobre 2015

C’est un rapport du WWF, publié jeudi 1er octobre, qui avance ce chiffre. Parmi les sites menacés, le Grand Canyon, la Grande Barrière de corail ou la réserve de Selous en Tanzanie. Le document rappelle que les sites du patrimoine mondial représentent moins de 1% de la surface terrestre, mais sont des réservoirs exceptionnels de richesses naturelles et de biodiversité. Le rapport de l’ONG est réalisé avec les fonds d’investissement Aviva Investors et Investec Asset Management, et il « met aussi en lumière le risque, financier ou réputationnel, encourus par les investisseurs lorsqu’ils soutiennent des entreprises extractives travaillant, ou envisageant de le faire, à proximité ou au sein de ces sites ».

- Source : Rapport du WWF




THEMATIQUE    Nature
13 septembre 2019
Train de nuit : le réveil se fait attendre
Enquête
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
13 septembre 2019
La Nuit des ours, un moment de grâce et de frissons
Chronique


Sur les mêmes thèmes       Nature