Un camion s’est égaré sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Durée de lecture : 1 minute

10 octobre 2015

Circulant sur la RD 281 – une voie fermée à la circulation traversant la ZAD de Notre-Dame-des-Landes –, le chauffeur d’un camion aurait été, dans la nuit du 8 au 9 octobre, « pris à partie par des individus qui l’ont forcé, sous la menace, à quitter son véhicule », selon la préfecture de Loire-Atlantique. Une opération de police s’est déroulée dans la matinée du vendredi 9 pour récupérer le camion.

- Source : Libération

Selon un communiqué de la ZAD, "les habitants dormaient quand le camion est arrivé à 3h du matin. Il n’y a eu aucune violence sur le chauffeur qui est resté tranquillement dans sa cabine jusqu’au matin où un véhicule est venu le chercher. Personne ne s’est opposé à la récupération de la marchandise. Vers 10h30, le camion a été dégagé par une dépanneuse et est reparti par ses propres moyens ensuite. Nous déplorons le vocabulaire guerrier utilisé une nouvelle fois par la gendarmerie pour parler de cette anecdote."




DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
23 septembre 2019
Sous les lacrymogènes, la convergence entre mouvement climat et Gilets jaunes s’est opérée
Reportage
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes