Un tribunal donne raison aux citoyens qui avaient porté plainte contre des épandages de pesticides

Durée de lecture : 1 minute

12 octobre 2015

Le tribunal correctionnel de Brive, en Corrèze, a donné raison à trois riverains et un administrateur de Générations Futures, le 8 octobre. Vivant à proximité de châtaigneraies sur lesquelles étaient régulièrement effectués des épandages aériens de pesticides, ils dénonçaient un non respect des distances de sécurité aux habitations, et un manque d’information des riverains et des apiculteurs. Le tribunal a condamné le groupement de producteurs de châtaignes à 5.000 euros d’amende avec sursis, et surtout, a reconnu légitimité de cette plainte. « C’est la première fois que des riverains sont reconnus par la justice pénale comme victimes », s’est félicité l’avocat des plaignants.

Source : Bio à la une




DOSSIER    Pesticides

27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
16 septembre 2019
La réforme Blanquer à l’assaut des langues régionales
Info
14 septembre 2019
VIDÉO - La chasse des animaux prisonniers, une pratique cruelle et sadique
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Pesticides