EDF rêve de construire des dizaines de réacteurs EPR en France

Durée de lecture : 1 minute

24 octobre 2015

EDF projette de déployer en France « plusieurs dizaines » d’un nouveau modèle du réacteur EPR de troisième génération quand son parc nucléaire actuel arrivera en fin de vie. « A partir de 2028, 2030, (...) nous allons commencer à installer en France des EPR nouveau modèle », a déclaré le PDG du groupe énergétique, Jean-Bernard Lévy.

« Et puis en 2050, 2055, on n’aura plus de (réacteurs de) la génération actuelle. On aura les EPR NM (nouveau modèle) : on en aura 30, 35 ou 40. On (en) aura plusieurs dizaines qui seront le produit de remplacement du parc actuel », a-t-il précisé lors d’une rencontre avec des journalistes.

EDF travaille actuellement avec Areva sur un nouveau modèle d’EPR de même capacité (1.650 mégawatts), mais censé être plus compétitif, plus rapide et moins coûteux que son grand frère, dont la construction accumule les déboires à Flamanville (Manche) et en Finlande.

« Notre objectif est que pour cet EPR nouveau modèle, les grandes options de sûreté, les grands choix d’architecture, soient faits dans les années qui viennent pour que nous puissions à peu près à l’horizon 2020 (...) avoir un design détaillé, figé, accepté par l’autorité de sûreté française », a expliqué M. Lévy.

- Source : 20 minutes



Lire aussi : De la France à la Chine, la folle fuite en avant dans le nucléaire


DOSSIER    Nucléaire

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
19 septembre 2019
Climat : la France ne tient pas ses objectifs
Info


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire