Syngenta dépose un brevet sur un poivron sans graine

Durée de lecture : 1 minute

26 octobre 2015

L’Office européen des brevets (OEB) a accordé un brevet à la multinationale semencière Syngenta, au sujet d’un poivron sans graine, issu de la sélection conventionnelle, c’est-à-dire sans ingénierie génétique. Ce brevet couvre les plantes, leurs culture, récolte, transformation ainsi que les semences.

Pourtant, « les brevets sur les variétés végétales et sur les méthodes de sélection
conventionnelles sont normalement interdites par les droits européens sur le brevet »
, souligne Guy Kastler, du réseau Semences Paysannes.

"Brevet après brevet, les géants de l’industrie semencière prennent le contrôle de notre nourriture", explique Christoph Then, de la coalition No Patents on Seeds. « Comme la privatisation de l’eau, le brevetage des plantes alimentaires pose des problèmes similaires et nécessite une réponse politique claire."

- Source : communiqué jeudi 22 octobre du Réseau Semences Paysannes

- Voir aussi : Appel international contre les brevets sur les semences

- Texte du brevet (uniquement en anglais, revendications en français
page 18
)




THEMATIQUE    Agriculture
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Agriculture