La « Noé Verte » ne sera pas expulsée avant décembre

Durée de lecture : 1 minute

30 octobre 2015



Le tribunal d’instance de Nantes a mis en délibéré au 3 décembre une demande en référé (procédure d’urgence) du concessionnaire du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Aéroports du Grand Ouest (AGO), visant à expulser les opposants d’une maison située sur la Zad

Le 10 octobre, une dizaine de militants anti-aéroport, membres d’un collectif nantais, avaient investi cette ferme située au lieu-dit « La Noé Verte » à Grandchamp-des-Fontaines (Loire-Atlantique), à l’est de la Zad, la zone d’aménagement différé où doit être construit l’aéroport, ou zone à défendre, surnom donné à la zone par les opposants.

- Source : FR3






DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

24 octobre 2020
La 5G, un gouffre énergétique programmé
Tribune
23 octobre 2020
En Côte d’Ivoire, la bio-architecture, solution face au tout-béton ?
Reportage
24 octobre 2020
États-Unis : mais pourquoi votent-ils Trump ?
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes