La « Noé Verte » ne sera pas expulsée avant décembre

Durée de lecture : 1 minute

30 octobre 2015

Le tribunal d’instance de Nantes a mis en délibéré au 3 décembre une demande en référé (procédure d’urgence) du concessionnaire du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Aéroports du Grand Ouest (AGO), visant à expulser les opposants d’une maison située sur la Zad

Le 10 octobre, une dizaine de militants anti-aéroport, membres d’un collectif nantais, avaient investi cette ferme située au lieu-dit « La Noé Verte » à Grandchamp-des-Fontaines (Loire-Atlantique), à l’est de la Zad, la zone d’aménagement différé où doit être construit l’aéroport, ou zone à défendre, surnom donné à la zone par les opposants.

- Source : FR3




DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage
18 septembre 2019
Climat : de la prise de conscience à la conscience politique
Édito


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes