Un journaliste retenu 18 heures en garde à vue après un fauchage de chaises à Strasbourg

Durée de lecture : 1 minute

8 novembre 2015



Un journaliste, Gaspard Glanz, a été arrêté par la police et placé en garde à vue pendant 18 heures alors qu’il était en train de réaliser un reportage sur une action « de désobéissance civile » du collectif Action non violente COP21, vendredi 6 novembre, à Strasbourg. Sa caméra a été endommagée. M. Glanz n’a été libéré que samedi à hujit heures du matin.

- Source : Rue 89 Strasbourg

- Lire le récit de Gaspard Glanz





Lire aussi : Une faucheuse de chaises interpellée à Bordeaux


THEMATIQUE    Libertés
5 juin 2020
Incendie de Lubrizol : les sénateurs critiquent sévèrement l’action gouvernementale
Info
5 juin 2020
Constantinople, un exemple historique de résilience alimentaire
Tribune
4 juin 2020
Le train, grand oublié des plans de relance
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Libertés