Un journaliste retenu 18 heures en garde à vue après un fauchage de chaises à Strasbourg

Durée de lecture : 1 minute

8 novembre 2015

Un journaliste, Gaspard Glanz, a été arrêté par la police et placé en garde à vue pendant 18 heures alors qu’il était en train de réaliser un reportage sur une action « de désobéissance civile » du collectif Action non violente COP21, vendredi 6 novembre, à Strasbourg. Sa caméra a été endommagée. M. Glanz n’a été libéré que samedi à hujit heures du matin.

- Source : Rue 89 Strasbourg

- Lire le récit de Gaspard Glanz



Lire aussi : Une faucheuse de chaises interpellée à Bordeaux


THEMATIQUE    Libertés
13 septembre 2019
Train de nuit : le réveil se fait attendre
Enquête
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative


Sur les mêmes thèmes       Libertés