Un journaliste retenu 18 heures en garde à vue après un fauchage de chaises à Strasbourg

8 novembre 2015

Un journaliste, Gaspard Glanz, a été arrêté par la police et placé en garde à vue pendant 18 heures alors qu’il était en train de réaliser un reportage sur une action « de désobéissance civile » du collectif Action non violente COP21, vendredi 6 novembre, à Strasbourg. Sa caméra a été endommagée. M. Glanz n’a été libéré que samedi à hujit heures du matin.

- Source : Rue 89 Strasbourg

- Lire le récit de Gaspard Glanz




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Une faucheuse de chaises interpellée à Bordeaux


THEMATIQUE    Libertés
30 janvier 2019
Dans le Diois poussent les champignons de l’autonomie
Chronique
22 mars 2019
Macron, l’État terroriste
Édito
23 mars 2019
Pourquoi la répression des manifestations en ce moment est-elle un scandale sanitaire ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Libertés