Soixante ministres de tous les pays à Paris pour faire avancer la négociation

Durée de lecture : 1 minute

9 novembre 2015

Les ministres d’une soixantaine de pays sont réunis ce lundi 9 novembre à Paris, au deuxième jour de la « pré-COP 21 », un sommet destiné à accélérer les négociations afin d’obtenir dans quelques semaines un accord mondial pour limiter le réchauffement climatique.

Après la session plénière du dimanche 8 novembre, les ministres doivent se réunir en groupes de travail par thèmes : équité, ambition, finances post-2020 et actions pré-2020. Le ministre français des Affaires étrangères et futur président de la conférence sur le climat COP 21, Laurent Fabius, présentera les conclusions des travaux mardi 10 novembre.

L’objectif de cette réunion n’est pas de travailler sur le texte du projet d’accord (qui fait pour l’heure 55 pages et présente de nombreuses options contradictoires, mais de faire émerger des compromis politiques sur un certain nombre de sujets comme l’aide financière aux pays en développement ou la révision à la hausse des engagements de réductions d’émissions de gaz à effet de serre présentés par les Etats.

Cet événement est un des derniers grands rendez-vous politiques prévus avant la COP 21, qui se déroulera du 30 novembre au 11 décembre au Bourget (Seine-Saint-Denis). La plénière d’ouverture de la COP devrait réunir une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement, dont les présidents américain et chinois, pour donner un nouveau coup d’accélérateur aux négociations.

- Source : AFP par France Inter




DOSSIER    Climat : de COP en COP

23 septembre 2019
Perturber l’aviation, une « escalade dans la radicalité » théorisée par les activistes anglais
Tribune
23 septembre 2019
À Bure, l’écoféminisme renouvelle la lutte antinucléaire
Reportage
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP