Les catastrophes climatiques ont causé plus de 600.000 morts en 20 ans, selon l’ONU

Durée de lecture : 1 minute

23 novembre 2015

Les catastrophes naturelles, toujours plus fréquentes, ont tué 600.000 personnes en vingt ans. C’est ce qu’annonce lundi 23 novembre l’ONU, soulignant l’importance de trouver un accord lors de la conférence COP21 à Paris sur le changement climatique.

Depuis 1995, « les catastrophes météorologiques ont pris 606.0000 vies, en moyenne 30.000 par an, avec en plus 4,1 milliards de personnes blessées, devenues sans-abri ou ayant eu besoin d’une aide d’urgence », indique le Bureau des Nations unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR). La très grande majorité de ces décès (89%) ont été enregistrés dans des pays à faibles revenus et ont entraîné des pertes financières évaluées à 1,9 milliards de dollars (1,8 milliards d’euros).

« Ce rapport souligne pourquoi il est si important qu’un nouvel accord sur le changement climatique émerge de la COP 21 à Paris en décembre », affirme la directrice de l’UNISDR.

- Source : France TV Info avec AFP

- Plus d’infos : Lire le rapport (en anglais)



Lire aussi : Les marchés financiers spéculent sur les catastrophes que provoquera le changement climatique


THEMATIQUE    Climat
8 janvier 2020
En Australie, « même des forêts tempérées partent en fumée »
Entretien
20 février 2020
L’écologie au pouvoir : bilan d’un mandat à Grenoble
Reportage
20 février 2020
Les travailleurs du soin, malades du néolibéralisme
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Climat