Des coupes massives dans le futur Parc national des forêts

Durée de lecture : 1 minute

25 novembre 2015

L’Office national des forêts prévoit la mise en vente, ce mercredi, de plusieurs milliers de mètres cubes de bois. Du bois en provenance du futur Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne. France nature environnement Bourgogne, Champagne-Ardenne nature environnement et Nature Haute-Marne dénoncent ces coupes : « Avec la poursuite de l’exploitation des vieux arbres, c’est bien le patrimoine du futur parc national qui est pillé », explique Romaric Leconte, coprésident de l’association Nature Haute-Marne.

Au centre du parc, une « réserve intégrale » à Arc-Chateauvillain (Haute-Marne), qui constituera la plus vaste forêt en libre évolution de France métropolitaine, renseignant au fil des années sur l’évolution naturelle des forêts et sur le fonctionnement global des écosystèmes feuillus, en particulier face au changement climatique. Pour les ONG, « ces rôles ne peuvent être assurés que si la future réserve est constituée de peuplements âgés comportant des gros et très gros arbres, précisément ceux qui feront l’objet de la mise en vente ».

Source : Communiqué de France nature environnement

Informations et pétition sur http://www.sosforet.org/




DOSSIER    Forêt

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
21 septembre 2019
Le mouvement pour le climat mise gros sur la désobéissance civile
Enquête
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Forêt