Le projet d’extension de Roland-Garros recalé par le tribunal

Durée de lecture : 1 minute

22 décembre 2015

Le Tribunal de Grande Instance de Paris a décidé vendredi18 décembre la suspension des travaux engagés par la Fédération Française de Tennis pour agrandir Roland-Garros. Ce projet, soutenu par la Mairie de Paris et auxquels s’opposent plusieurs associations écologistes, prévoit notamment le déplacement des Serres d’Auteuil.

Les héritières de l’architecte de ce jardin botanique classé Monument historique, Jean-Camille Formigé, avaient saisi en référé, au nom du droit d’auteur, le tribunal qui a donc enjoint à « préserver les lieux en l’état jusqu’à l’intervention du juge du fond ». Les opposants ont manifesté leur satisfaction : « Il peut se passer beaucoup de choses en trois mois, et nous espérons que la FFT comme la Mairie de Paris voudront bien écouter enfin les associations qui préconisent depuis des années une solution alternative d’extension partielle sur l’autoroute A13 » a déclaré Lise Bloch-Morhange, porte-parole du Comité de soutien des Serres d’Auteuil.

- Source : Le Point



Lire aussi : Roland-Garros veut smasher un magnifique jardin botanique