Deux faucheurs de chaises en garde à vue à Marseille

Durée de lecture : 1 minute

15 janvier 2016



Deux militants d’Attac, Matthieu Laurentin et Antoine Richard (79 ans), ont été interpellés à leur domicile marseillais, vendredi 15 janvier à 9 h, et emmenés au commissariat de Noailles. Ils y ont été placés en garde à vue jusqu’à 17 h. Il leur est reproché leur participation à deux actions de fauchage de chaises en octobre et novembre.

Un rassemblement de soutien s’est déroulé devant l’agence BNP du boulevard d’Athènes, à Marseille, à partir de 17 h 30.

Mardi 12 janvier, quatre faucheurs de chaise, membres de l’association Bizi, avaient été convoqués au commissariat de Bayonne.

Les actions de fauchage de chaises dans des agences bancaires ont été menées depuis plusieurs mois ; elles visent à jeter la lumière sur l’évasion fiscale pratiquée par les banques, et à proclamer que l’argent caché dans les paradis fiscaux pourrait financer la transition écologique pour éviter l’aggravation du changement climatique.

- Source : Reporterre





Lire aussi : BNP-Paribas obstinée sur les paradis fiscaux, les faucheurs de chaises vont agir


THEMATIQUE    Luttes
5 juin 2020
Constantinople, un exemple historique de résilience alimentaire
Tribune
5 juin 2020
À Bure, l’agence des déchets nucléaires se paie des gendarmes
Enquête
4 juin 2020
Comédienne, je ne veux pas que les théâtres rouvrent
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Luttes