Les grands aquifères du monde se vident, alerte la NASA

Durée de lecture : 1 minute

19 janvier 2016



De nouvelles données satellite de la NASA fournissent une image encore plus précise des réserves vitales d’eau sur Terre. Elles montrent que les plus grands aquifères souterrains du monde - source d’eau douce pour des centaines de millions de personnes - sont en voie d’épuisement à un rythme alarmant.

21 des 37 plus grands aquifères du monde, de l’Inde à la Chine, en passant par les États-Unis et la France, ont dépassé leur point d’équilibre, ce qui signifie que plus d’eau en a été retirée que remplacée, au cours de la période d’étude de dix ans.

Treize de ces aquifères ont diminué à un rythme qui les placent dans la catégorie la plus en danger. Les chercheurs ont déclaré que cela indiquait un problème à long terme qui est susceptible de s’aggraver au fur et à mesure qu’on soustrait de l’eau.

Cette étude de la NASA est la première évaluation détaillée qui démontre que les grands aquifères ont du mal à suivre le rythme des demandes venant de l’agriculture, de la croissance démographique, et des industries comme l’exploitation minière.

- Source (en anglais) : Washington Post.





Lire aussi : L’eau ou l’or. Au Pérou, la lutte des peuples contre des mines dévastatrices


THEMATIQUE    Nature
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique


Sur les mêmes thèmes       Nature