En Roumanie, nouvelle victoire contre la mine d’or de Rosia Montana

Durée de lecture : 1 minute

20 janvier 2016



Le gouvernement roumain vient de classer le village de Rosia Montana « site d’intérêt historique », le protégeant ainsi contre la société minière Gabriel Resources, qui tente depuis 15 ans d’y ouvrir une mine pour extraire 300 tonnes d’or.

Gabriel Resources Canada prétend que la mine créerait des centaines d’emplois et stimulerait l’économie de la Roumanie, mais les experts disent que le projet, qui utiliserait des milliers de tonnes de cyanure, est un grave risque de pollution. Il nivellerait aussi quatre belles montagnes dans une région de l’ouest de la Transylvanie et risquerait également d’endommager des puits de mine de l’époque romaine.

Préventivement, en juillet 2015, la société avait déposé une demande d’arbitrage international pour obtenir réparation de Bucarest sur les retards dans le projet.

- Source (en anglais) : The Guardian





Lire aussi : Pourquoi vous opposez-vous au projet minier de Rosia Montana, en Roumanie ?


22 janvier 2021
« Nous entrons dans un isolement où nous confondons la connexion avec le lien »
Entretien
22 janvier 2021
En Italie, la commune de Malles Venosta tient tête aux lobbies des pesticides
Info
21 janvier 2021
« Les pubs sexistes encouragent la culture du viol »
Entretien