Des produits chimiques dangereux dans les vêtements de ski

Durée de lecture : 1 minute

25 janvier 2016

D’après des tests menés par l’ONG Greenpeace, 90% des vêtements de sport d’hiver contiennent des PFC, des substances chimiques dangereuses et volatiles.

Ces composés perfluorés ou polyfluorés, largement utilisés pour imperméabiliser les vêtements, entrent dans la catégorie des perturbateurs endocriniens et se dégradent très lentement dans l’environnement.

- Source : Greenpeace



Lire aussi : Comment les lobbies ont imposé les perturbateurs endocriniens en Europe


THEMATIQUE    Quotidien
21 février 2020
Les alliances troubles d’Europe Écologie-Les Verts aux municipales
Tribune
21 février 2020
Coronavirus : « Ne stigmatisons pas les chauves-souris »
Info
20 février 2020
L’écologie au pouvoir : bilan d’un mandat à Grenoble
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Quotidien