Le Parlement européen crée une commission d’enquête sur le scandale Volkswagen

Durée de lecture : 1 minute

26 janvier 2016



45 eurodéputés vont former la nouvelle commission d’enquête du Parlement européen, chargée de dévoiler les failles potentielles des institutions européennes dans le cadre du scandale des émissions de Volkswagen. Décision en a été prise le 21 janvier, lors de la séance plénière du Parlement. Cette commission se rassemblera pendant un an pour enquêter sur l’implication de la Commission européenne et des États membres dans le scandale des dispositifs trafiqués de Volkswagen et d’autres constructeurs automobiles, qui a éclaté l’année dernière.

La commission cherchera à savoir si la Commission et les gouvernements nationaux savaient que Volkswagen utilisait des « dispositifs de trucage » pour tricher sur les tests d’émissions avant que l’agence américaine de protection de l’environnement ne dévoile le scandale.

Les commissions d’enquête au Parlement européen sont rares. En 2014, un groupe similaire a été chargé de mener une enquête sur le scandale des Luxleaks, d’évasions fiscales au Luxembourg.

- Source : Euractiv





Lire aussi : Le système de contrôle de la pollution automobile est totalement défaillant


DOSSIER    Transports

9 novembre 2020
Dans le Morbihan, le projet de centre d’aide aux animaux vire à la bataille judiciaire
Enquête
13 novembre 2020
Serres de tomates, une filière énergivore et très concentrée
Enquête
3 décembre 2020
La prolifération des sangliers, un casse-tête écologique
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Transports