L’allaitement maternel permettrait d’éviter 823 000 décès d’enfants par an, selon une étude scientifique

Durée de lecture : 1 minute

29 janvier 2016



La généralisation de l’allaitement maternel permettrait d’éviter les décès de 823.000 enfants et de 20.000 mères chaque année, tout en économisant 300 milliards de dollars par an, révèle une étude publiée par l’hebdomadaire scientifique The Lancet. L’allaitement maternel limite le risque d’infections chez les enfants, améliore leur intelligence et les protège probablement contre le surpoids et le diabète. En outre, il jouerait un rôle préventif pour le cancer chez les mères. Cette étude est l’analyse la plus approfondie réalisée à ce jour des bénéfices sanitaires et économiques de l’allaitement maternel.

En 2013, une étude du Lancet sur la nutrition de la mère et de l’enfant établissait déjà que 800.000 décès d’enfants pourraient être évités chaque année grâce à l’allaitement maternel.

Le taux d’allaitement maternel varie énormément en fonction des pays. L’allaitement est un des rares comportements vertueux sur le plan sanitaire plus courant dans les pays pauvres que dans les pays riches. Dans les pays à faibles revenus, la plupart des nourrissons sont encore allaités à 1 an, contre moins de 20 % dans de nombreux pays à revenus élevés et moins de 1 % au Royaume-Uni.

- Source : The Lancet





Lire aussi : Des milliers de bébés exposés à un gaz toxique et interdit


THEMATIQUE    Santé
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
25 septembre 2020
Covid-19 : « Elle a bon dos, la science ! »
Entretien


Sur les mêmes thèmes       Santé