Plus de 400.000 signatures pour « éviter un nouveau Tchernobyl » en Belgique

Durée de lecture : 1 minute

30 janvier 2016

Une pétition, lancée jeudi 28 janvier sur la plate-forme Avaaz, a récolté après moins de 24 heures plus de 330 000 signatures. Son objectif ? Appeler les parlement et gouvernement belges, ainsi que tous ceux des Etats-membres concernés, à « procéder immédiatement à une nouvelle évaluation de l’impact environnemental transfrontalier » des réacteurs de Doel et Tihange.

« Selon les experts, l’Europe pourrait être confrontée au risque nucléaire le plus grave depuis Tchernobyl, à cause du redémarrage par la Belgique de deux vieilles centrales pleines de fissures », avance la pétition.

Samedi 30 janvier, la pétition dépassait les 425.000 signatures.

- Source : Reporterre, avec RTBF



Lire aussi : Les centrales nucléaires belges, à bout de souffle, menacent les pays voisins


DOSSIER    Nucléaire

13 septembre 2019
Train de nuit : le réveil se fait attendre
Enquête
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
13 septembre 2019
La Nuit des ours, un moment de grâce et de frissons
Chronique


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire