« Il n’y aura pas d’évacuation par la force » à Notre-Dame-des-Landes, assure Ségolène Royal

Durée de lecture : 1 minute

1er février 2016

"Je pense qu’il va falloir s’en sortir parce que ça commence à durer trop longtemps", a dit la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal lors de l’émission C/Politique sur France 5, dimanche 31 janvier, à propos du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Elle a assuré : « Il n’y aura pas d’évacuation par la force ». Et a indiqué qu’il n’y aurait « pas de travaux tant que les contentieux ne sont pas terminés », citant notamment le contentieux au niveau européen.

Mme Royal a indiqué avoir demandé à l’Inspection générale de son ministère qu’un rapport soit réalisé dans les deux mois « pour voir s’il y avait des projets alternatifs ou complémentaires », a indiqué Ségolène Royal sur France 5.

"Cette étude sera rapide parce que dans deux mois, on saura quelles sont les grandes stratégies aéroportuaires sur l’ouest de la France, s’il y a des choses complémentaires, si on peut mettre des aéroports en réseau", a-t-elle ajouté.

- Source : Reporterre à partir de l’émission C/Politique, sur France 5 à partir de 1’13’’.



Lire aussi : « Le rendez-vous sera à l’automne », dit Manuel Valls à propos du projet d’aéroport


DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

2 avril 2020
Désinfecter les villes ? Destructeur pour les milieux aquatiques
Info
2 avril 2020
Au nom du coronavirus, l’État libéralise l’installation des antennes-relais
Info
2 avril 2020
La crise sanitaire est l’occasion de réfléchir à la décroissance choisie
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes