Center Parcs suspend ses projets en Jura et en Saône-et-Loire

Durée de lecture : 1 minute

5 février 2016



Le groupe Pierre et Vacances a annoncé mercredi 3 février vouloir « procéder à des études complémentaires » avant le lancement des projets de Center Parcs en Saône-et-Loire et dans le Jura.

« Suite au débat public qui s’est tenu du 20 avril au 4 septembre 2015 sur le projet de Center Parcs, le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs a décidé, avant de se prononcer sur la poursuite du projet, de procéder à des études complémentaires », écrit le groupe dans deux communiqués, l’un portant sur le projet du Rousset en Saône-et-Loire et l’autre sur Poligny dans le Jura. « Ces études concerneront la voirie et l’accès au Center Parcs, les eaux naturelles, les réseaux et les retombées du projet sur le tourisme local », précise-t-on, en ajoutant que le groupe attendait aussi « confirmation du soutien au projet et des modalités du montage économique » de la part du « nouvel exécutif régional ». Certains aspects du projet « pas suffisamment étudiées ».

Dans un courrier du 19 janvier dernier à la nouvelle présidente PS de la région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, les opposants au projet du Rousset dénoncent notamment que le « développement (du groupe) soit financé par l’argent du contribuable, alors que tant de besoins d’une plus grande utilité sociale se font sentir ».

- Source : Ma Commune





Lire aussi : Dans le Jura et la Saône-et-Loire, Center Parcs soulève la contestation


DOSSIER    Center Parcs et Roybon

19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
21 septembre 2020
Carola Rackete : « Il ne s’agit plus d’être optimiste ou pessimiste mais de s’engager »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Center Parcs et Roybon