Le Haut Conseil des Biotechnologies censure un avis défavorable

Durée de lecture : 1 minute

9 février 2016

On les appelle les « New breeding techniques » ou NBT, comme Nouvelles techniques de modification génétique. Le 4 février 2016, le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB) a rendu un avis se demandant si elles doivent être classées parmi les OGM.

"Contre toute attente, la note du Comité Scientifique est tronquée : le HCB a en effet refusé de publier l’avis divergent présenté par l’un de ses experts", dénonce un collectif d’associations environnementales et de syndicats agricoles.

"Le HCB français est une création inédite que le Parlement a ouvert aux organisations de la société civile dans le but d’éclairer la décision politique sans étouffer les controverses. Sa mission n’est pas de décider à la place des responsables politiques, mais d’éclairer leurs choix en leur fournissant l’ensemble des éléments en débat", rappellent-elles, demandant la publication de cet avis divergent.

- Source : Communiqué de presse commun de la Fédération Nationale de l’agriculture biologie, la Confédération Paysanne, Les Amis de la Terre, Greenpeace France, France Nature Environnement, l’Union nationale de l’apiculture française, le Réseau Semences Paysannes (le lire en ligne).



Lire aussi : Les Faucheurs volontaires agissent à Vienne contre les OGM camouflés en mutagenèse


DOSSIER    OGM

21 février 2020
Qu’est-ce que l’écologie du XXIe siècle ?
1 minute, 1 question
20 février 2020
Les travailleurs du soin, malades du néolibéralisme
Enquête
20 février 2020
L’écologie au pouvoir : bilan d’un mandat à Grenoble
Reportage


Dans les mêmes dossiers       OGM