1er procès des décrocheurs de portraits, à Bourg-en-Bresse (Ain)

Durée de lecture : 1 minute

29 mai 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)



Le mardi 28 mai 2019, à Bourg-en-Bresse, se déroulait le tout premier procès des « décrocheurs » de portraits d’Emmanuel Macron. Les six prévenus ont terminé la journée en recevant un accueil triomphal sur le parking de la Tannerie de Bourg-en-Bresse, où leurs soutiens ont toute la journée animé et suivi des prises de parole, des moments festifs et des formations à l’action non violente. Le maire de Pérouges (Ain), Paul Vernay, a participé aux festivités du matin au soir. En fin de journée, il a dévoilé une petite surprise en provenance de sa mairie : un portrait d’Emmanuel Macron.




30 novembre 2020
Dans un atelier rennais, des artisans partagent machines et convivialité
Alternatives
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage
30 novembre 2020
EN PHOTO — La rue dit « stop ! » à la loi de « sécurité globale »
Reportage


Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)