Bessine-sur-Gartempe (Haute-Vienne)

Durée de lecture : 2 minutes

18 octobre 2018 / par Pierre Isnard-Dupuy

Anciennes mines et établissement de Bessine-sur-Gartempe

Ancienne mine de Bellezane

  • Mise en service : 1975
  • Arrêt : 1993
  • Exploitant : Orano

Site ayant fait l’objet d’une exploitation minière à ciel ouvert et en travaux souterrains de 1975 à 1992 et ayant reçu, à la fin de l’exploitation de la mine à ciel ouvert (1988) et jusqu’en 1993, des résidus de traitement de minerais et de lixiviation en tas provenant de l’usine SIMO de Bessines-sur-Gartempe et des installations connexes. Site réaménagé. Station de traitement des eaux ; transfert périodique des boues pour stockage sur le site de Bessines-sur-Gartempe (cf. fiche LIM 3 - § 3 e). Stockage fermé de boues et de sédiments des lacs de St Pardoux et de La Crouzille, Bellezane et Pontabrier. Nouveau stockage pour les sédiments radiologiquement marqués

Inventaire radioactif : Mine à ciel ouvert : résidus de traitement de minerais – 226Ra, résidus de lixiviation en tas – 226Ra. Stockage des curages des lacs : sédiments – 226Ra.

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 424

Etablissement de Bessines-sur-Gartempe, ancienne mine du Brugeaud

  • Exploitant : Orano

Site ayant fait l’objet d’une exploitation minière à ciel ouvert et en travaux souterrains de 1955 à 1972 et sur lequel étaient implantées une usine de traitement de minerais (1958-1993) et des installations de lixiviation en tas (1964-1993). Installations démantelées. Station de traitement des eaux. Site réaménagé / Second vie du site : Etablissement de Bessines sur Gartempe incluant les fonctions supports, le CIM, AREVA Med, le stockage U3O8 et la direction AMF

Inventaire radioactif : Uranium appauvri sous forme d’oxyde conditionné dans des conteneurs. Résidus de traitement de minerais provenant de l’usine, produits de démantèlement de l’usine, Résidus de lixiviation en tas – 226Ra, terres et gravats, ferrailles – U, Th, fûts de déchets de très faible activité (vinyle, chiffons, cotons, gravats, béton, sépiolites, granules d’alumine) provenant du site de Pierrelatte (18.048 fûts) – U. Boues de traitement des eaux.

  • Sources : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 425 et Plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs de l’ASN, p. 66

Ancienne mine de Montmassacrot

  • Mise en service : 1976
  • Arrêt : 1990
  • Exploitant : Orano

Site ayant fait l’objet d’une exploitation minière à ciel ouvert et en travaux souterrains de 1976 à 1981 et ayant reçu, entre 1987 et 1990, des résidus de traitement de minerais provenant de l’usine SIMO de Bessines-sur-Gartempe.
Site réaménagé. Eaux du site canalisées vers la station de traitement du site de Bellezane.

Inventaire radioactif : Mine à ciel ouvert : résidus de traitement de minerais – 226Ra.

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 426

16 octobre 2019
Une serre tropicale géante en projet dans le nord de la France
Info
17 octobre 2019
Au Rojava kurde, on attaque aussi une manière de vivre libre
Entretien
17 octobre 2019
EN VIDÉO – Le 115 du particulier, une communauté autogérée d’anciens SDF
Alternative


Du même auteur       Pierre Isnard-Dupuy