Bollène (Vaucluse) - Tricastin

18 octobre 2018 / par Pierre Isnard-Dupuy

Zone nucléaire de Tricastin

Base Chaude Opérationnelle du Tricastin

  • Date de mise en service : 1988
  • Exploitant : EDF

La BCOT est une installation qui accueille pour maintenance ou expertise des outillages ou matériels des centrales nucléaires. Les déchets métalliques qu’elle détient proviennent de la réforme de ces équipements ; ils sont entreposés sur place à l’ INB 157 (BCOT) ou envoyés à SOCATRI. Les déchets non métalliques sont pris en charge par la centrale du Tricastin.

Inventaire radioactif : Déchets de moyenne, faible ou très faible activité : non conditionnés, essentiellement des métaux ferreux (1927 mètres cubes) et non-ferreux. Déchets conditionnés en attente d’expédition à l’Andra ou à CENTRACO : couvercles de cuve 900 MW, couvercles de cuve 1300 MW, fûts métalliques de 200 litres (6), fûts plastiques de 200 litres (6), etc.

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 585

Société des Techniques en Milieu Ionisant (STMI)

  • Date de mise en service : 1994
  • Exploitant : Orano

La Société des Techniques en Milieu Ionisant (STMI) dispose d’une installation de transformation, de conditionnement et d’entreposage de matières et matériaux radioactifs en vue de leur décontamination sur place.

Inventaire radioactif : Reçoit des déchets de plusieurs opérateurs. Dont, EDF (ferrailles (12 m3), métaux et déchets technologiques (100 m3), machines à démanteler (preced, seth 200, supercompacteur, OMIN 801), poussières (1 t), etc. Boues, déchets technologiques, effluents au plomb (9 mètres cubes), etc. provenant des installations du CEA (Valduc, Grenoble, Cadarache).

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 586

Bollène SOCATRI

  • Exploitant : Orano

Spécialisée dans le traitement de surface de grande capacité. Depuis 1979, assure la maintenance, en milieu nucléaire. Les déchets radioactifs produits au cours de ces opérations de maintenance sont restitués en totalité à EURODIF. Les boues de
fluorine sont produites par défluoration des effluents avant leur rejet dans le milieu naturel.

Inventaire radioactif : Reçoit des déchets (ferrailles, liquides, huiles, boues etc.) de plusieurs opérateurs : ANDRA, EDF, AREVA, Eurodif, etc.

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 593



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
13 novembre 2018
Cette guerre de basse intensité contre toute forme de révolte
Tribune
13 novembre 2018
Contre le GCO, ils et elles poursuivent la grève de la faim
Reportage
14 novembre 2018
Élections européennes : seule une liste unique sauvera la gauche
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Du même auteur       Pierre Isnard-Dupuy