Brennilis (Finistère)

Durée de lecture : 1 minute

16 octobre 2018 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Réacteur en démantèlement de Brennilis

Réacteur en démantèlement de Brennilis

  • Date de mise en service : 1967 ; date d’arrêt : 1985
  • Exploitant : EDF

Ancien réacteur nucléaire de la filière « eau lourde » d’une puissance de 70 mégawatts et qui fonctionnait à l’uranium légèrement enrichi ; divergence du réacteur fin 1966. La centrale des Monts d’Arrée, exploitée par le CEA, a été couplée au réseau en juillet 1967. Le réacteur a été arrêté définitivement en juillet 1985. Depuis septembre 2000, l’exploitant est EDF. L’installation est en cours de démantèlement au niveau 2.

Inventaire radioactif : principalement 27 m2 de combustible nucléaire usé. Mais aussi des déchets de moyenne activité et de faible activité à vie courte non conditionnés (filtres de ventilation, huiles, métaux, etc.) et conditionnés en attente d’expédition (94 big-bags contenant pour certains du nickel 63 ou du curium 244 ; 15 caissons métalliques contenant du plutonium 239 ; 11 casiers de déchets métalliques contenant du tritium, du carbone 14, du césium 137, ou de l’europium 152 ; 216 fûts de déchets contenant du tritium).

  • Sources : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra (p. 121) ; Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs 2016-2018 p. 76

9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
22 juillet 2019
Gilets jaunes, écologistes et Collectif pour Adama, ensemble contre les crimes de la police
Reportage


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)