Cabestany (Pyrénées-Orientales)

Durée de lecture : 1 minute

24 avril 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

Le mercredi 27 février, une quinzaine d’activistes sont venus réquisitionner le portrait d’Emmanuel Macron en mairie de Cabestany, près de Perpignan. Ils ont été épaulés par le maire de la commune, Jean Vila, qui a lui-même décroché le cadre. « Ils m’ont expliqué la raison de leur venue, à savoir qu’ils réquisitionnaient le portrait du président pour dénoncer sa politique sociale et climatique, et je leur ai immédiatement répondu que je leur confiais le portrait avec plaisir, puisque je partage l’essentiel de leurs revendications », a expliqué Jean Vila à Reporterre.


19 novembre 2019
Les assurances privées à l’assaut d’une agriculture affaiblie par le climat
19 novembre 2019
« Si Julian Assange n’est pas protégé, cela marquera la fin des ­libertés individuelles »
16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police


Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)