Cabestany (Pyrénées-Orientales)

24 avril 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

Le mercredi 27 février, une quinzaine d’activistes sont venus réquisitionner le portrait d’Emmanuel Macron en mairie de Cabestany, près de Perpignan. Ils ont été épaulés par le maire de la commune, Jean Vila, qui a lui-même décroché le cadre. « Ils m’ont expliqué la raison de leur venue, à savoir qu’ils réquisitionnaient le portrait du président pour dénoncer sa politique sociale et climatique, et je leur ai immédiatement répondu que je leur confiais le portrait avec plaisir, puisque je partage l’essentiel de leurs revendications », a expliqué Jean Vila à Reporterre.



27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative
24 mai 2019
En Belgique, les marcheurs du climat ont bousculé la campagne électorale
Info
24 mai 2019
Radical et non violent, Extinction Rebellion secoue la politique britannique
Info


Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)