Cabestany (Pyrénées-Orientales)

Durée de lecture : 1 minute

24 avril 2019 / par Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)

Le mercredi 27 février, une quinzaine d’activistes sont venus réquisitionner le portrait d’Emmanuel Macron en mairie de Cabestany, près de Perpignan. Ils ont été épaulés par le maire de la commune, Jean Vila, qui a lui-même décroché le cadre. « Ils m’ont expliqué la raison de leur venue, à savoir qu’ils réquisitionnaient le portrait du président pour dénoncer sa politique sociale et climatique, et je leur ai immédiatement répondu que je leur confiais le portrait avec plaisir, puisque je partage l’essentiel de leurs revendications », a expliqué Jean Vila à Reporterre.


27 janvier 2020
« Nous appelons à des luttes locales et coordonnées contre les projets industriels »
Tribune
28 janvier 2020
À Polytechnique, la greffe avec Total ne prend pas
Enquête
28 janvier 2020
En Islande, chronique d’un village bouleversé par une éruption volcanique
À découvrir


Du même auteur       Alexandre-Reza Kokabi (Reporterre)