Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
31121 €   COLLECTÉS
57 %

Centrale nucléaire de Chinon

2 décembre 2016 / par Emilie Massemin (Reporterre)



La centrale est implantée à Avoine (Indre-et-Loire). Elle a été mise en service en 1963. Elle compte trois réacteurs de type « uranium naturel graphite gaz » (UNGG) arrêtés entre 1973 et 1990 et en cours de déconstruction et quatre réacteurs de type « réacteur à eau pressurisée » (Rep) d’une puissance de 905 mégawatts (MW) chacun.

- Le réacteur Chinon 1 présente une anomalie de concentration de carbone dans son générateur de vapeur. Par ailleurs, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a identifié quatre irrégularités portant sur des pièces du réacteur fabriquées par l’usine Creusot Forge. L’ASN lui a néanmoins accordé l’autorisation de redémarrer. Il fonctionne.
- Le réacteur Chinon 2 présente une anomalie de concentration de carbone dans son générateur de vapeur. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) lui a néanmoins accordé l’autorisation de redémarrer. Il fonctionne.
- Le réacteur Chinon 3 fonctionne.
- Le réacteur Chinon 4 fonctionne.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

4 réacteurs

DOSSIER    Nucléaire

16 décembre 2017
Dans la forêt des Chambarans, opposants et zadistes poursuivent la lutte contre Center Parcs
Info
13 décembre 2017
Vos dons écrivent l’histoire de Reporterre. La voici racontée en BD
Edito
15 décembre 2017
« Affirmer solennellement que le mont Fuji n’existe pas »
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire



Du même auteur       Emilie Massemin (Reporterre)