Centrale nucléaire de Chinon

2 décembre 2016 / par Emilie Massemin (Reporterre)



La centrale est implantée à Avoine (Indre-et-Loire). Elle a été mise en service en 1963. Elle compte trois réacteurs de type « uranium naturel graphite gaz » (UNGG) arrêtés entre 1973 et 1990 et en cours de déconstruction et quatre réacteurs de type « réacteur à eau pressurisée » (Rep) d’une puissance de 905 mégawatts (MW) chacun.

- Le réacteur Chinon 1 présente une anomalie de concentration de carbone dans son générateur de vapeur. Par ailleurs, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a identifié quatre irrégularités portant sur des pièces du réacteur fabriquées par l’usine Creusot Forge. L’ASN lui a néanmoins accordé l’autorisation de redémarrer. Il fonctionne.
- Le réacteur Chinon 2 présente une anomalie de concentration de carbone dans son générateur de vapeur. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) lui a néanmoins accordé l’autorisation de redémarrer. Il fonctionne.
- Le réacteur Chinon 3 fonctionne.
- Le réacteur Chinon 4 fonctionne.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

4 réacteurs

DOSSIER    Nucléaire

20 janvier 2017
Aux États-Unis, les chercheurs protègent les données climatiques contre les menaces de l’équipe Trump
Entretien
19 janvier 2017
Pour l’oligarchie réunie à Davos, les événements climatiques sont le premier risque mondial
Info
19 janvier 2017
Ken Saro-Wiwa, un héros africain de l’écologie
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Nucléaire



Du même auteur       Emilie Massemin (Reporterre)