Je fais un don
OBJECTIF : 55 000 €
29531 €   COLLECTÉS
54 %

Contre le puçage électronique des moutons et des humains

19 janvier 2013 / Pièces et main d’œuvre




Du 28 janvier au 1er février 2013, nous marcherons dans la Drôme avec les éleveurs et leurs troupeaux, contre le puçage électronique des moutons et des hommes. Vendredi 1er février 2013 au matin, les moutons et les hommes vous appellent à les rejoindre pour manifester à Valence jusqu’à la préfecture.

Depuis les années 2000, une technologie dissimulée et disséminée révolutionne nos vies à notre insu. Rares sont ceux qui connaissent l’acronyme RFID (Radio Frequency Identification).

Les puces RFID sont des tatouages électroniques. Elles permettent d’identifier et de suivre un objet ou un être vivant parmi tous les autres, à distance. Minuscules, elles s’intègrent à la matière (papier, verre, tissu, plastique, etc.) et transforment ce – ou celui - qui les porte en objet communicant. En objet. Repérable et traçable par les détecteurs placés dans l’environnement, pour une gestion optimisée des flux et des stocks, de marchandises, d’animaux ou d’humains.

Les RFID sont partout. Dans nos papiers d’identité, nos cartes de transports, les livres des bibliothèques, les arbres des villes, les pass sans contact, des vêtements et produits de consommation. Elles sont aussi sous la peau des animaux domestiques et d’élevage, et de milliers d’humains pucés, volontairement ou par obligation.

Le but de l’industrie électronique, des gouvernements et des vendeurs de tout et n’importe quoi, est de pucer toute chose sur Terre : objets manufacturés, décors urbains, réseaux, paysages « naturels », infrastructures, bâtiments, êtres vivants. Par exemple, nos compteurs électriques.

Les fameux « Linky » permettront de savoir à la minute ce que nous faisons chez nous, de relever notre consommation à distance – et de couper l’électricité pour défaut de paiement. Flicage, automatisation, suppression des rapports humains, et des humains eux-mêmes. Ou encore les téléphones portables. Pour vous envoyer, de façon ciblée, les publicités des boutiques ou lieux près desquels vous passez.

Les machins électroniques seront partout, et partout ils nous remplaceront. L’humain est le maillon faible de la machinerie économique, trop aléatoire, fragile, incontrôlable. Pour optimiser et rentabiliser tous les aspects de nos vies, les puces – connectées au système informatique de collecte et de traitement de leurs milliards d’informations - agiront à notre place.

Ce projet d’automatisation et de pilotage centralisé de la société-fourmilière a été nommé « planète intelligente » par IBM, qui vend au pouvoir et aux entreprises les systèmes de puçage et de gestion des données. Après le contrôle et la surveillance, nous voici dans la société de contrainte.

Depuis 2012, les éleveurs de moutons et de chèvres sont contraints de mettre une puce RFID à leurs animaux. Pour une gestion informatisée du troupeau. Vous trouvez indigne de traiter les bêtes comme des conserves de supermarché ? De les « biper » pour les nourrir, les soigner, les déplacer ? On fait aux animaux ce que l’on fera aux hommes. Certains déjà « scannent » leur bras pour s’identifier à l’entrée de leur banque ou pour payer leur bière en boîte de nuit.

Sans puce sous la peau, mais pris dans le filet de centaines de mouchards autour de nous, quelle liberté, quelle dignité, quelle autonomie nous resteront ? Voulons-nous laisser la conduite de nos vies à des systèmes automatisés ? Ou voulons-nous encore du hasard, de l’imprévu, de l’improvisation, de l’inconnu ?

Nous refusons de déléguer notre existence aux automates. Nous n’avons pas besoin de machines, mais d’humanité. C’est maintenant qu’il faut refuser la dissémination des RFID : soutenez les éleveurs réfractaires, boycottez les entreprises et magasins qui pucent leurs produits et services (renseignez-vous auprès des employés) et appelez vos proches au boycott, refusez le compteur Linky et les pass sans contact, et faîtes connaître les raisons de votre refus.

Débranchons-nous.

............................

Pour en savoir plus

RFID : la police totale. Puces intelligentes et mouchardage électronique, Pièces et main d’œuvre (Editions l’Echappée, 2008 et 2011)

RFID : la police totale, le film, par Subterfuge et Pièces et main d’œuvre (28’). A voir ici.

Mouton 2.0 – La puce à l’oreille, un film d’Antoine Costa et Florian Pourchi. Projections et DVD.

Les sites www.piecesetmaindoeuvre.com - http://nanomonde.org - http://contrelepucage.free.fr





Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Pièces et main-d’oeuvre

Photo : l’@claireur

Lire aussi : Nous transhumons contre le puçage électronique

15 décembre 2017
Nouveau et nuisible : le gouvernement surtaxe la nature
Info
15 décembre 2017
VIDEO -Les écologistes soutiennent Reporterre
Tribune
15 décembre 2017
« Affirmer solennellement que le mont Fuji n’existe pas »
Chronique


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Pièces et main d’œuvre