Belleville-sur-Loire (Cher)

Durée de lecture : 1 minute

15 octobre 2018 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire ; Projet de piscine centralisée d’entreposage des combustibles nucléaires usés

Centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire

  • Date de mise en service : 1987
  • Exploitant : EDF

Deux réacteurs nucléaires à eau sous pression d’une puissance de 1.300mégawatts en service. Premier couplage au réseau en 1987.

Inventaire radioactif : combustible uranium neuf et usé entreposés dans la piscine du bâtiment combustible. Par ailleurs, déchets de moyenne activité à vie longue entreposés en piscine (16 grappes sources, 71 grappes autres que source, 30 étuis de crayons absorbants, etc.) ; déchets non conditionnés (plastiques, caoutchouc, métaux, etc.) ; déchets en attente d’expédition à l’Andra pour stockage ou à Centraco pour traitement (249 fûts métalliques de 200 litres, 34 coques en béton, 13 caissons métalliques, etc.).

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 140

Projet de piscine centralisée d’entreposage des combustibles nucléaires usés

  • Date prévisionnelle du dépôt de la demande d’autorisation de création : 2020
  • Exploitant : EDF

Prévue pour pallier la saturation prochaine des piscines d’entreposage de l’usine de retraitement de La Hague, cette future installationpourrait accueillir entre 6.000 et 8.000 tonnes de métal lourd irradié, en priorité du combustible Mox (« mélange d’oxydes », mélange d’uranium et de plutonium) usé.

  • Source : Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs 2016-2018 ; p. 72 ; Reporterre


Lire aussi : EXCLUSIF - EDF veut construire une piscine géante de déchets nucléaires à Belleville-sur-Loire
21 novembre 2019
Nous avons visité Milipol, le salon de la répression
21 novembre 2019
Dans le Nord, des élus locaux promeuvent le béton et l’étalement urbain
22 novembre 2019
Climat : l’action individuelle ne peut pas tout


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)