Fournès (Gard)

Durée de lecture : 1 minute

1er juillet 2019

Projet de centre de tri à proximité de Nîmes, sur 14 hectares de terre agricole. La construction n’a pas débuté. Le bâtiment aura une superficie de 38.000 m² avec cinq étages. La société Argan est à l’origine du projet. Dans l’étude environnementale, il est prévu le passage de 544 poids lourds et de 3.042 véhicules par jour. Les opposants dénoncent, au-delà des nuisances, une spéculation et une bétonisation des terres agricoles. Une occupation du site est envisagée.


8 avril 2020
Coronavirus : aux Pays-Bas, le gouvernement mise sur le « confinement intelligent »
Reportage
7 avril 2020
L’école confinée, laboratoire du monde numérique
Tribune
8 avril 2020
Qui pour ramasser les fraises françaises ? Les producteurs sont inquiets
Info