L’indigné de Vittel

Durée de lecture : 1 minute

4 novembre 2011 / Plaine de vie



A Vittel, Philippe Rollot, exclu de son emploi, campe dans sa voiture devant la mairie.


Philippe Rollot, le premier indigné de Vittel

Vous pouvez voir grâce à cette photo que tout peut arriver à Vittel.

Philippe Rollot exaspéré de se sentir insidieusement glisser dans l’exclusion a décidé de marquer symboliquement sa résistance à la fatalité du chômage de longue durée. Il rappelle que Monsieur Millot, le Maire de Vittel est personnellement à l’origine de son licenciement « pour des raisons politiques ». En effet lors de la campagne électorale de 2008, il avait, selon lui, commis le crime de lèse majesté de se présenter sur une liste opposée au Maire sortant. Trois autres personnes ont subi le même sort : dehors

Il demande un emploi en échange de celui qui lui a été volé par le fait du prince. Philippe Rollot a une nouvelle maison : sa voiture. Il campe pour un temps devant la mairie pour entamer une grève de la faim. Il est certes le premier indigné de Vittel, mais il résiste spontanément sans calcul, (avec un poil de sympathique désorganisation) à ce monde bête et méchant qui est servi trop souvent par des personnes bêtes et méchantes. Il interpelle le destin pour lui et pour tous ceux qui sont désemparés et silencieux. Il ne sait pas exactement ce qu’il attend, mais il sait qu’il faut attendre, l’heure est venue.

ps : Plaine de vie suivra cet événement, ainsi que les mouvement de notre oligarchie locale qui montre son vrai visage. Cela fait des décénnies que Nestlé attend le moment de sa toute puissance à Vittel. Son arrogance, son mépris n’a pas de limite. Nous connaissons notre ennemi.






Source : Courriel à Reporterre.

Contact : Plaine de vie

Ecouter aussi : Pourquoi vous indignez-vous ?