Le Barp (Gironde)

Durée de lecture : 1 minute

18 octobre 2018 / par Pierre Isnard-Dupuy

Centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine

Centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine

  • Exploitant : CEA DAM

Déchets d’exploitation ou de réhabilitation du site du C.E.S.T.A.(Centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine) et provenant des activités de recherche en détonique de la Direction des Applications Militaires.

Inventaire radioactif : Déchets contaminés en uranium appauvri : non métalliques et métalliques, terres, gravats, etc. Déchets contaminés en tritium, déchets divers (250 m3 – 1 t). Sources radioactives usagées, sans emploi : sources [Radionucléides : 14C, 90Sr, Thnat, Unat, 63Ni].

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 417

CESTA entreposage

  • Exploitant : CEA DAM

Déchets divers qui n’ont pas été produits par le CEA/DAM et qui sont entreposés sur le site du C.E.S.T.A.(Centre d’Etudes Scientifiques et Techniques d’Aquitaine), en attente d’évacuation.

Inventaire radioactif : Déchets contaminés en radium : non métalliques, métalliques, divers (5 fûts de 200 litres). Déchets contaminés au Thorium : un creuset de fonderie. Déchets contaminés en uranium : gravats, terres (1 fût de 200 L).

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 418

7 avril 2020
Crise sanitaire : les propositions se multiplient pour penser un après plus écologique
Alternatives
8 avril 2020
Après la crise, les salariés devront reprendre le pouvoir aux actionnaires
Tribune
8 avril 2020
Coronavirus : aux Pays-Bas, le gouvernement mise sur le « confinement intelligent »
Reportage


Du même auteur       Pierre Isnard-Dupuy