Le Vésinet (Yvelines)

Durée de lecture : 1 minute

18 octobre 2018 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Laboratoires de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN)

Laboratoires de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN)

  • Exploitant : Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN)

Inventaire radioactif

Laboratoire d’analyses médicales radiotoxicologiques : liquides aqueux contenant de l’uranium et du thorium, déchets gérés en décroissance contenant du carbone 45, déchets solides incinérables contenant du carbone 14, du plutonium, du thorium, du tritium et de l’américium.

Laboratoire d’étude et de surveillance de la radioactivité dans l’environnement : liquides aqueux contenant de l’uranium et du thorium, déchets gérés en décroissance contenant du carbone 45, déchets solides incinérables contenant du carbone 14, du plutonium, du thorium, du tritium et de l’américium.

Traitement des échantillons et métrologie dans l’environnement : solides non incinérables contenant de l’américium 241, du tritium, du radon 226, du cobalt 60 et du césium 137 ; flacons de scintillation en verre contenant du carbone 14, du tritium, du strontium 90, du baryum 133 et de l’américium 243 ; solides incinérables contenant de l’américium 241, du carbone 14, du tritium, du cobalt 60 et du césium 137 ; liquides aqueux contenant de l’américium 241, du carbone 14, du tritium, du cobalt 60 et du césium 137.

  • Source : Inventaire national des matières et déchets radioactifs de l’Andra, p. 360

3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête
6 avril 2020
Pendant le confinement, les épandages de pesticides autorisés près des habitations
Info
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - Rendues vulnérables par un système de santé dégradé, les Outremer se préparent au pire
Info


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)