Les faucheurs volontaires agissent en Espagne

Durée de lecture : 1 minute

17 juillet 2010 / Christophe Noisette - Info’GM




Le 12 juillet 2010, plusieurs dizaines de militants ont détruit deux essais en champs de maïs génétiquement modifié appartenant à Syngenta, dans la commune de Torroella de Montgrí, en Catalogne.

Dans un communiqué de presse, ils expliquent ainsi leur action : « Nous avons détruit ouvertement l’essai de plantes génétiquement modifiées appartenant à Syngenta parce que, selon nous, ce genre d’action directe constitue la meilleure façon de répondre à la politique du fait accompli par laquelle le gouvernement autonome de la province, l’État et les entreprises multinationales des biotechnologies nous imposent les OGM dans l’agriculture et l’alimentation depuis douze ans » [1]. Ils considèrent que les OGM perpétuent les aberrations du modèle agricole actuel aux conséquences environnementales et sociales graves.

Par ailleurs, cette action visait aussi à neutraliser une source potentielle de contamination. Ils rappellent que de très nombreux cas de contamination par des OGM ont été découverts en Espagne. Pour les militants, la coexistence entre OGM et agriculture conventionnelle ou biologique est résolument impossible : « La prolifération de l’agriculture transgénique sur notre territoire a entraîné la disparition d’au moins deux variétés de maïs traditionnel (’morat’ et ’del queixal’) et la réduction de 95% des cultures de maïs bio entre 2002 et 2008 ».

L’Espagne est le pays européen qui cultive le plus de maïs transgénique, avec plus de 75 000 hectares en 2009. A elle seule, elle représente donc plus de 80% des cultures transgéniques européennes.

......................................

Note :

(1) http://www.escletxa.org/2010/07/12/...






Source : http://www.infogm.org/spip.php?arti...

Lire aussi : José Bové : les lobbies essayent d’imposer les OGM à l’Europe http://www.reporterre.net/spip.php?...

23 septembre 2020
En Allemagne, les activistes d’Ende Gelände repartent au charbon
Info
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
23 septembre 2020
Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien
Info