Louis Seiller, journaliste pigiste

21 juin 2017

Après différentes expériences d’enseignements en Europe et en Afrique, c’est dans les Balkans occidentaux que je me suis installé, conquis par l’hospitalité et la simplicité de ses habitants. J’y profite d’un rythme de vie apaisé pour explorer une nature bien vivante et tenter de comprendre et faire comprendre les enjeux et les contradictions de cette région complexe, chargée d’histoire.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
8 février 2018
Par grand froid, les margoulins de la rénovation énergétique se frottent les mains
Info
16 février 2018
« La mort de ce territoire se prépare » : le cri d’alarme de 52.000 paysans angoissés
Info
23 février 2018
La stupidité autoritaire
Edito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre