Poisat (Isère)

Durée de lecture : 1 minute

23 avril 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)



Quinze activistes ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron de la mairie de Poisat, mercredi 3 avril.

Suite à cette action, dix activistes ont été placés en garde à vue au cours d’une enquête pour vol en réunion menée par la brigade territoriale d’Eybens. Ils devaient être convoqués au palais de justice devant le délégué du procureur en vue d’un rappel à la loi.




23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
30 septembre 2020
Dans le Tarn, un village se rebelle contre une mine de tungstène
Info
8 septembre 2020
Les fausses promesses de la voiture électrique — l’enquête de Reporterre
Enquête


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)