Poisat (Isère)

Durée de lecture : 1 minute

23 avril 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Quinze activistes ont réquisitionné le portrait d’Emmanuel Macron de la mairie de Poisat, mercredi 3 avril.

Suite à cette action, dix activistes ont été placés en garde à vue au cours d’une enquête pour vol en réunion menée par la brigade territoriale d’Eybens. Ils devaient être convoqués au palais de justice devant le délégué du procureur en vue d’un rappel à la loi.


4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - En Guyane, l’orpaillage illégal s’intensifie pendant la pandémie
Reportage
6 avril 2020
Pendant le confinement, les épandages de pesticides autorisés près des habitations
Info
6 avril 2020
Conservatrice, réactionnaire ou progressiste, trois voies pour l’après-crise sanitaire
Tribune


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)