Roche-la-Molière (Loire)

24 avril 2019 / par Émilie Massemin (Reporterre)

Une quinzaine d’activistes ont décroché le portrait d’Emmanuel Macron de Roche-la-Molière sans le sortir de la mairie, vendredi 15 mars.

Avant cela, ils avaient tenté de réquisitionner celui de la mairie de La Ricamarie, mais l’édile n’avait jamais suspendu le portrait présidentiel.



23 mai 2019
Face à l’irresponsabilité de M. Macron, décrochons ses portraits
Tribune
24 mai 2019
Températures, fonte des glaces, catastrophes : les rapports scientifiques donnent le vertige
Info
27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative


Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)